Dans une annonce rendue publique le lundi 11 décembre 2023, Maurice Kacou Guikahué, candidat déclaré à la présidence du PDCI-RDA, a annoncé avoir pris acte de l’élimination de sa candidature par le Comité électoral du PDCI-RDA, au motif du contrôle judiciaire dont il faisait l’objet depuis le 18 janvier 2021, toutefois, il n’entend pas saisir la justice Ivoirienne contre le parti septuagénaire de Côte d’Ivoire.

A quelques jours de la tenue du huitième Congrès extraordinaire du PDCI-RDA, « capitaine courage », le Vice –président Maurice Kacou Guikahué, candidat à la présidence du PDCI-RDA, jette l’éponge et s’offusque de la décision du Comité électoral du PDCI-RDA qui, bien qu’ayant validé sa candidature ne peut prendre le risque de le retenir comme candidat.

A en croire Maurice Kacou Guikahué, relativement à sa candidature, le rapport  du Comité électoral lu par le Vice-président Emile Constant Bombet, président du Comité de conciliation de médiation, en présence du Vice-président Jean Marie Kakou Gervais, président du comité électoral, a révélé que « la candidature du candidat Maurice Kakou Guikahué remplit toutes les conditions fixées par les textes. Maurice Kacou Guikahué est donc éligible, au regard des Statuts et règlement intérieur du PDCI-RDA. Cependant, du fait du contrôle judiciaire dont il est l’objet, le PDCI-RDA ne peut prendre le risque de le retenir comme candidat à la présidence du parti ».

Pour sa part, Maurice Kacou Guikahué prend acte de la décision « injuste d’élimination » de sa candidature, à l’élection du président du PDCI-RDA par le Comité électoral de son parti et, se retiens de saisir la justice du pays contre l’injustice dont il est l’objet, en mémoire des Présidents Félix Houphouët-Boigny et Henri Konan Bédié.

« En mémoire des Présidents Félix Houphouet Boigny et Henri Konan Bédié et, pour les sacrifices consentis pour le parti depuis bientôt 50 années, je ne saisirai pas la justice pour l’injustice qui m’est faite » a déclaré Maurice Kacou Guikahué.

Et d’inviter la direction intérimaire du PDCI-RDA à « quitter les marécages des relations etniques, de la jalousie, de la méchanceté, de la haine et du manque de solidarité, pour gagner les berges de l’humanisme, de la fraternité, de la solidarité, du respect de l’autre et de la réconciliation », car « le PDCI-RDA véhicule des valeurs de Dialogue, de tolérance et de paix qui sont éternelles » a signifié le désormais ex candidat à la présidence du PDCI-RDA

Adingra OSSEI

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *