Politique

CAP 2025/ PPA-CI : ASSI N’din Théodore enjoint à accélérer le processus d’implantation du parti dans la Mé

  • juin 24, 2024
  • 0

Dans le cadre de l’Opération « CAP 2025 » du PPA-CI,  qui s’est tenue du jeudi 13 juin au lundi 17 juin 2024 dans la région de la Mé, ASSI 

CAP 2025/ PPA-CI : ASSI N’din Théodore enjoint à accélérer le processus d’implantation du parti dans la Mé

Dans le cadre de l’Opération « CAP 2025 » du PPA-CI,  qui s’est tenue du jeudi 13 juin au lundi 17 juin 2024 dans la région de la Mé, ASSI  N’din Théodore, Secrétaire général adjoint 1 dudit parti, en charge de la Mé, a enjoint aux responsables des fédérations, d’accélérer le processus d’implantation du parti dans la région.

Conduite par l’honorable SEHI Gaspard, du jeudi 13 au lundi 17 juin 2024, la délégation du PPA-CI  en mission d’information et d’évaluation de l’implantation du parti dans la Mé, dans le cadre de la première phase de l’Opération « CAP 2025 », a été accueillie par ASSI  N’din Théodore, maire de la commune de Yakassé Attobrou, par ailleurs  Secrétaire général adjoint 1 du PPA-CI, en charge de la Mé. Lequel, soucieux de l’implantation effective  du parti  dans sa région, mais surtout de son  fonctionnement, a déploré le retard accusé par bon nombre de fédérations dans la mise en place des structures de base du parti.

Rappelant à chaque étape de la tournée, la nécessité d’achever pleinement le processus d’implantation des structures de base du PPA-CI dans la région de la Mé, ASSI N’din Théodore n’a pas porté de gants pour exprimer son courroux à plusieurs secrétaires généraux de fédération.

« Je constate que le travail n’est pas pleinement avancé, il faut avoir le courage de le dire pour qu’ensemble on brise les obstacles et les limites. Pourtant, nous avons eu plusieurs réunions tenant à l’implantation du parti dans les fédérations », s’est offusqué ASSI N’din Théodore à l’étape d’Alépé.

« (…) Nous sommes condamnés à avancer et à réussir ce travail. Nous devons accélérer la mise en place de nos structures et il faut qu’on retienne ça », a-t-il  précisé.

Dans une démarche pédagogique propre à lui, le premier Secrétaire général du PPA-CI, a expliqué aux militants et aux responsables des fédérations présents lors des visites, les enjeux de l’occupation du terrain à travers la mise en place des structures de base.

« Ce qui doit nous permettre de dire qu’on aime Gbagbo, c’est l’implantation du PPA-CI sur le terrain, c’est le maillage (…) Pour que nous puissions être efficaces et gagner en 2025, il nous faut gagner la bataille de l’occupation du terrain », a-t-il expliqué, avant d’ajouter que le PPA-CI ira aux élections avec pour seules forces ses structures de base.

 « On va aux élections pour gagner avec Laurent Gbagbo, pour ce faire, ce sont nos bases, nos sections et nos fédérations qui doivent se mettre en ordre de bataille à travers, le fonctionnement  effectif de nos structures de base et le recrutement des nouveaux majeurs. C’est donc un impératif  d’avancer et d’achever l’installation de nos fédérations, car la force du PPA-CI, ce sont nos bases».

Pour sa part, le chef de la délégation, SEHI Gaspard, s’est dit satisfait de la mobilisation qu’il a pu observer tout au long des rencontres, laquelle bat en brèche ses inquiétudes d’être venu en terre hostile, au regard des résultats enregistrés par le parti au pouvoir lors des élections de 2021 et de 2023, et de conclure que : « la Mé reste fidèle à Laurent Gbagbo ».

Faut-il rappeler que la délégation du PPA-CI en mission dans la région de la Mé, à rencontrer ses militants et entretenu les populations locales à travers des Assemblées et des meetings dans la commune d’Agou et dans les départements d’Adzopé, d’Akoupé, de Yakassé Attobrou et d’Alépé

Adingra OSSEI

Partager

Laisser une Réponse

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *