Le ministre Ivoirien des Mines, du Pétrole et de l’Energie, Mamadou Sangafowa-Coulibaly, a annoncé ce mardi 26 décembre 2023, au cours d’une conférence de presse qu’il a animée au quinzième étage de l’immeuble Sciam à Abidjan-Plateau, l’augmentation de 10% du prix de l’électricité en Côte d’Ivoire à partir du 1er janvier 2024.

Sur proposition de l’Autorité nationale de régulation du secteur de l’électricité, au regard de la persistance de la conjoncture internationale et de la crise de l’énergie qui dure depuis 2011, ainsi que de la poursuite de la guerre entre l’Ukraine et la Russie, le ministre Ivoirien des Mines, du Pétrole et de l’Energie, Mamadou Sangafowa-Coulibaly, a annoncé que 100% des abonnés à l’électricité (ménages, industriels et administration), soit environ 3,9 millions d’abonnés seront touchés par la mesure d’augmentation de 10% du prix de l’électricité en Côte d’Ivoire et ce,  à partir du 1er janvier 2024.

A en croire, Mamadou Sangafowa-Coulibaly « l’application des tarifs actuels ne génère pas suffisamment de ressources pour couvrir toutes les dépenses du secteur de l’électricité provoquant ainsi un déficit financier croissant » et « afin de préserver l’outil de production d’électricité et la qualité de la fourniture d’électricité aux abonnés, le Gouvernent a jugé indispensable de poursuivre les efforts déjà consentis, en procédant à un nouvel ajustement du tarif de l’électricité à hauteur de 10 % qui s’appliquera à tous les abonnés à l’électricité (ménages, industriels et administrations). »

Le ministre Ivoirien des Mines, du Pétrole et de l’Energie, Mamadou Sangafowa-Coulibaly, a précisé que « le présent ajustement fera passer le prix moyen de vente de 79 FCFA/kWh à 87 FCFA/kWh, pour un coût de revient moyen de 89 FCFA/kWh.»

Poursuivant, Mamadou Sangafowa-Coulibaly a indiqué que l’impact de l’ajustement sera ressenti sur les factures des abonnés prépayés à partir du 1er janvier, sur les factures industriels à la fin du mois de janvier 2024 et sur les factures domestiques en régime post payé, pour le Groupe de Facturation (GF1) (facture de janvier et février 2024), en mars 2024, sur les factures domestiques en régime post payé, pour le Groupe de Facturation (GF2) (factures de février et mars 2024), avril 2024.

Se voulant rassurant quant aux impacts de l’augmentation du coût de l’électricité sur le quotidien des Ivoiriens, Mamadou Sangafowa-Coulibaly a révélé que « des mesures ont été prises par le Gouvernement en vue de réduire les impacts de cet ajustement sur leur quotidien. Des concertations ont été conduites par le Ministre du Commerce, de l’Industrie et de la Promotion des PME avec les industriels et les partenaires sociaux à cet effet. »

Il faut noter  que selon une note du service de la communication et de la documentation du ministère des Mines du Pétrole et de l’Energie , l’ajustement tarifaire effectué le 1er juillet 2023, avait porté sur 11% des abonnés (400 000 clients) et permis de combler partiellement le déficit entre le coût de revient et le tarif moyen de vente ( non compris les arriérés de paiement aux opérateurs et les investissements à réaliser) en 2023, d’environ 34 milliards de FCFA.

Adingra OSSEI

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *