Dans une adresse en date du 7 janvier 2024, l’ambassadeur de la Paix Kéïta Amara, par ailleurs, Conseiller du président de l’Organisation internationale du développement économique (Oide) chargé des Investissements, a présenté ses vœux de nouvel an aux acteurs de la vie sociopolitique ivoirienne et africaine, avant d’insister sur la nécessité de cultiver et d’entretenir la Paix.

S’adressant aux acteurs de la vie politique, économique et culturelle de la Côte d’ Ivoire, de l’Afrique et du monde entier, en ce début d’année, Kéita Amara, chantre de la paix et de la justice vraie, a exhorté chaque acteur  à promouvoir la paix en dépit et par-dessus tout.

 « La paix n’étant pas comparable à un objet précieux qui nous appartient, n’est possible qu’avec la tolérance qui est une vertu. Vertu qui rend la paix possible et contribue à un développement socio-économique tant recherché par les populations africaines et dans le monde entier. J’en appelle à la réconciliation des cœurs et à trouver dans le fond de celle-ci, la force du pardon et la capacité de nous reconnaître frères et sœurs », a recommandé l’ambassadeur de la paix.

Pour lui, si la paix est impossible avec la rancœur et l’intolérance, le développement et le bien-être des populations le sont d’autant plus sans la paix. D’où son appel aux leaders politiques, acteurs de la vie socioéconomique et populations à s’approprier la promotion de ces valeurs et ainsi à contribuer à l’émergence de la Côte d’Ivoire et de l’Afrique. « J’exhorte alors nos autorités, nos Hommes politiques, tout responsable pouvant impacter son environnement immédiat à œuvrer afin que le climat social soit apaisé et que chacun considère son voisin comme étant lui-même. Evitons la rancune qui est l’ennemie de la paix. Par ailleurs, la rancune est à la base de la haine. Evitons de dire qu’on peut pardonner mais ne pas oublier. Parce qu’on doit non seulement pardonner mais aussi oublier pour une véritable paix. Et à l’unisson, la Côte d’Ivoire, l’Afrique et le monde entier se porteront mieux. Heureuse année à tous sous la bienveillance de Dieu », a exhorté l’ambassadeur de la paix, M. Kéïta.

Adingra OSSEI

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *