Sport

Interview : Coach YELATO SILUÉ – AFRICA SPORTS D’ABIDJAN  “Nous nous sommes engagés par conviction”

  • juillet 8, 2024
  • 0

Assistant de Pierre Mariotti, l’entraîneur YELATO SILUÉ, l’un des techniciens ivoiriens les plus expérimentés de sa génération, revient sur les faits marquants de la saison 2023-2024 et tire

Interview : Coach YELATO SILUÉ – AFRICA SPORTS D’ABIDJAN  “Nous nous sommes engagés par conviction”

Assistant de Pierre Mariotti, l’entraîneur YELATO SILUÉ, l’un des techniciens ivoiriens les plus expérimentés de sa génération, revient sur les faits marquants de la saison 2023-2024 et tire les leçons du parcours de l’équipe fanion de l’Africa Sports d’Abidjan en ligue 2.

LVDM : Bonjour Coach. Merci d’avoir répondu favorablement à notre sollicitation. Comment jugez-vous la saison de votre équipe?

YS : “Nous avons fait dans l’ensemble une bonne saison, même si nous avons manqué parfois de constance dans les moments cruciaux. Néanmoins globalement, la saison a été positive. Nous avons engrangé un bon capital de points qui nous permet de terminer en tête de notre poule.

Même si il y’a eu le match rejoué  de Yamoussoukro, qui nous a été profitable, c’est bien parceque nous avons réalisé un parcours qui nous permettait d’être là. Ensuite, nous avons terminé la saison en beauté avec le titre de champion de la ligue 2, en disposant de l’équipe qui a terminé en tête de l’autre poule”.

LVDM : Parlant justement de ce match contre OSA, comment l’avez-vous préparé avec des joueurs qui avaient été mis en vacances, après l’expédition de Korhogo?

YS : “Ce n’était pas facile. On ne pouvait pas maintenir les joueurs et continuer à s’entraîner, même s’il y’avaient des réserves en cours. Le bon sens était de mettre les joueurs en vacances en attendant. Et c’est ce que les dirigeants ont fait.

Ensuite, après le match de Yamoussoukro, le Directeur Sportif et l’entraîneur Mariotti qui y étaient, m’ont demandé de rappeler les joueurs pour la préparation de la finale qui avait été programmée pour le dimanche (nous étions mercredi nuit).

Nous disposions donc de très peu de temps. Rapidement, nous avons réunis les joueurs, mais dans des conditions difficiles, car le terrain d’entraînement n’était plus en bon état. Nous avons fait avec, en demandant aux garçons de faire preuve de force mentale. Les joueurs ont suivi nos consignes et nous avons gagné”.

LVDM : Après cette victoire en finale, qu’est-ce que les dirigeants vous ont dit?

YS : “il n’y a pas eu de message particulier, de la part des dirigeants. Ils sont venus dans les vestiaires et ont félicité le groupe, en annonçant une réception dans les jours à venir ».

LVDM : Aujourd’hui, au terme de la saison, voyez-vous toujours Pierre Mariotti ?

YS: “Nous nous parlons chaque jour. Nous sommes sous contrat et nous sommes à la disposition du club, mais la suite appartient aux dirigeants. Nous sommes donc dans l’attente”.

LVDM : Si la Direction vous renouvelle sa confiance pour la saison prochaine en ligue 1, quel sera votre objectif ? Certains observateurs estiment qu’il sera trop prétentieux de jouer le titre dès la première saison du retour. Qu’en dites-vous ?

YS : “une équipe comme l’Africa a un prestige à défendre. Nous jouerons le titre. L’Africa n’est pas une équipe quelconque. Il ne peut y avoir d’autre objectif que d’être champion de Côte d’Ivoire”.

LVDM : Il serait peut-être prétentieux d’avoir une idée de votre ossature la saison prochaine, mais savez-vous qui reste au club ?

YS : « Aucun joueur ne nous a parlé de volonté de quitter le club, mais s’il arrivait qu’il existe des velléités de départ,il reviendra au club de tout faire pour les garder. Ce sont tous des garçons qui ont été très exemplaires toute la saison”.

LVDM : Coach, vous avez une longue expérience d’entraîneur, quelle est la dernière équipe que vous avez eue avant d’arriver à l’Africa ?

YS : « J’étais à l’AS Kaloum de Conakry, en Guinée ; l’une des équipes phares du football de ce pays frère quand j’ai été sollicité par les dirigeants de l’équipe des requins de l’atlantique de Cotonou au BÉNIN. C’est en provenance du BÉNIN que je rentre au pays,pour seconder Pierre Mariotti sur le banc technique de l’Africa Sports d’Abidjan ».

LVDM : Votre association avec Pierre Mariotti, permet à l’Africa Sports d’Abidjan de retrouver la ligue 1. Avant cette mission, avez-vous déjà aidé d’autres équipes à monter dans l’élite du football ivoirien ?

YS : « Oui, c’est moi qui ramène le Sporting club de Gagnoa en 1ère division. C’était en 2003. Je rentrais du Niger. Les dirigeants du sporting. m’ont confié cette mission que j’ai réussi.

LVDM : Pour terminer, quel est votre message pour les supporters de l’Africa Sports d’Abidjan ?

YS : « Ils sont extraordinaires. Toute la saison, nous avons vus des supporters mobilisés.

Je voudrais dire merci aux MAM. J’ai confiance en eux. Je sais qu’ils seront beaucoup plus mobilisés en ligue 1, à partir du 14 Septembre.

Merci Coach et bonne chance en ligue1

Une interview réalisée par Zoum Diakité avec la collaboration de Claude DJAQUIS Bady (Sercom Africa), pour La Voix Des MAM.

Source : Sercom LVDM Africa

Partager

Laisser une Réponse

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *