A la une Société

Yakassé-Attobrou/ Bonne gouvernance : le Millenium challenge corporation installe le comité communal de lutte contre la corruption et le racket

  • juillet 5, 2024
  • 0

La salle de délibération de la mairie de Yakassé-Attobrou, a servi de cadre pour le ministère de l’intérieur et de la sécurité, et le Millenium challenge corporation (MCC),

Yakassé-Attobrou/ Bonne gouvernance : le Millenium challenge corporation installe le comité communal de lutte contre la corruption et le racket

La salle de délibération de la mairie de Yakassé-Attobrou, a servi de cadre pour le ministère de l’intérieur et de la sécurité, et le Millenium challenge corporation (MCC), à la mise en place du Comité communal de lutte contre la corruption et le racket à Yakassé-Attobrou. Aboua Acho, 4e adjoint au maire, représentant Assi N’din Théodore, premier magistrat de la commune, est désigné président du Comité communal.

Dans le cadre de l’application des dispositions de l’ordonnance N°2013-660 du 20 septembre 2013 en Côte d’Ivoire, qui traite de la prévention et de la lutte contre la corruption et les infractions assimilées, le ministère de l’intérieur et de la sécurité, à travers sa direction générale de la décentralisation et du développement durable et le MCC, ont conjointement mis en place le mardi 2 juillet dernier, le Comité communal de lutte contre la corruption et le racket de Yakassé-Attobrou.

Investiture du 4e adjoint au maire de Yakassé Attobrou, Abou Acho, président du Comité communal de lutte contre la corruption et le racket (Ph.DR)

Ledit comité, est à en croire le représentant du point focal du programme MCC en Côte d’Ivoire, Fidèle Yapi, par ailleurs directeur général de la décentralisation et du développement durable, « l’organe communal de prise en charge de toutes les décisions relatives à la mise en œuvre effective du programme MCC. Il a donc pour objectif de créer un espace d’échange et de concertation au sein duquel des propositions seront faites pour réduire, voire éradiquer les effets pervers de la corruption et du racket, pour le bonheur des populations ».

Aussi, a-t-il précisé que le Comité communal de lutte contre la corruption et le racket, ne se borne qu’à la sensibilisation des forces de défense et de sécurité et de l’ensemble du personnel de l’administration du pays.

« Le Comité n’est pas là pour sanctionner les forces de l’ordre et les agents de l’administration. Il est là pour faire de la sensibilisation, pour tuer dans l’œuf les incompréhensions », a précisé l’envoyé du MCC à Yakassé Attobrou, à l’endroit du président du Comité communal, présidé par le 4e adjoint au maire de la commune, Abouo Acho, des conseillers municipaux présents, des directeurs des services administratifs et des agents de force de l’ordre de la commune.

Pour sa part, le Préfet du département, Kohue Djedje Marcellin, représentant le ministre de l’intérieur et de la sécurité, Vagondo Diomandé, a salué la mise en place du Comité communal qui représente un outil de promotion des principes de la bonne gouvernance, avant d’inviter tous les acteurs qui composent le comité à se l’approprier.

« Je voudrais remercier la municipalité de Yakassé-Attobrou, qui s’évertue à la mise en œuvre des principes de la bonne gouvernance, épine dorsale  de la politique du gouvernement ivoirien, mais aussi, pour avoir faciliter l’installation du comité communal de lutte contre la corruption et le racket dans la localité. (…) Que cette cellule fonctionne selon les dispositions en vigueur pour permettre aux habitants de cette partie du pays, de rentrer dans la politique de l’ivoirien nouveau », a laissé entendre l’autorité préfectorale du département de Yakassé-Attobrou.

Rappelons que le Millenium challenge corporation est une initiative de l’Administration américaine qui consiste en un partenariat avec les pays qui ont réalisé une certaine performance dans les domaines  de la bonne gouvernance, la création d’un environnement favorable à l’initiative privée et à l’engagement de l’État à faire des investissements importants dans le secteur social.

Il entend réussir sa mission à Yakassé-Attobrou, première localité du pays à bénéficier du programme MCC, par le renforcement des capacités des acteurs du Comité communal à travers des formations et une assistance à l’élaboration d’un plan d’action.

Adingra OSSEI

Partager

Laisser une Réponse

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *