Politique

DECLARATION : Les F.I.L.S invitent le Gouvernement à l’humanisme

  • juillet 2, 2024
  • 0

Les Fronts ivoiriens pour les Libertés et la Souveraineté (F.I.L.S),  parti progressiste, humaniste et souverainiste, de Serge Kpélé a dans une déclaration rendue publique le samedi 29 juin

DECLARATION : Les F.I.L.S invitent le Gouvernement à l’humanisme

Les Fronts ivoiriens pour les Libertés et la Souveraineté (F.I.L.S),  parti progressiste, humaniste et souverainiste, de Serge Kpélé a dans une déclaration rendue publique le samedi 29 juin 2024, dénoncent l’ouverture du péage du 4e pont d’Abidjan, reliant les communes d’Attécoubé et de Yopougon, et invitent le Gouvernement Ivoirien à plus d’humanisme dans sa gouvernance. Ci-dessous, l’intégralité de la déclaration des F.I.L.S.

DECLARATION DES F.I.L.S RELATIVE A L’OUVERTURE DU PEAGE DU 4EME PONT RELIANT LES COMMUNES D’ATTECOUBE ET YOPOUGON

Le 26 Juin 2024, le Ministère de l’équipement et de l’entretien routier a publié un communiqué relatif à l’ouverture officielle du péage du 4ème pont prévue le lundi 1er Juillet 2024. Ce communiqué précise, en direction des usagers de la route, les tarifs affectés aux différentes catégories de véhicule.

Il est à noter que ce péage est le deuxième en pleine ville d’Abidjan après celui du pont Henri Konan Bédié qui avait déjà fait couler tant d’encre et de salive.

Ce péage vient s’ajouter au grand chapelet de dépenses à budgétiser dans le maigre salaire du fonctionnaire qui ne parvient pas à joindre les deux bouts eu égard à la cherté de la vie dans notre pays. Ce dernier faisant face déjà au coût élevé du loyer, des factures d’eau et d’électricité, au prix du carburant et du gaz qui flambent, aux prix des denrées alimentaires, des médicaments, de la scolarité qui grimpent sans tenir compte de son pouvoir d’achat, se retrouvera désormais confronter, s’il veut s’offrir la possibilité de rallier ses lieux de résidence et de travail à travers cet édifice, à payer cette nième facture qui pourtant ne souffre d’aucune urgence.

Les F.I.L.S regrettent que face à la souffrance intense des populations, le Gouvernement reste totalement insensible et ne fait que la renforcer ; opérant ainsi une réelle oppression sur les vulnérables populations.

Les F.I.L.S invitent le Gouvernement Ivoirien à faire preuve d’humanisme envers les pauvres populations desquelles il clame avoir eu l’onction et le suffrage à chaque joute électorale qu’il a organisée. 

Les F.I.L.S rappelle au Gouvernement qu’un peuple opprimé qui grogne en silence finit tôt ou tard à vaincre ses peurs et à prendre ses responsabilités face à l’histoire. A cet effet, les F.I.L.S appellent le peuple Ivoirien à être à l’écoute de son instinct de survie et à être mobilisé autour des valeurs d’unité, de solidarité, de liberté et de démocratie afin de préserver l’essentiel qui demeure le droit à la vie et à l’expression.

Fait à Abidjan, le samedi 29 Juin 2024

Le Conseil d’Analyse et de Décision

(C.A.D)

Partager

Laisser une Réponse

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *