Politique

Côte d’Ivoire /Discours sur l’état de la nation : Un discours vide, ennuyeux, décevant…

  • juin 19, 2024
  • 0

Devant le Congrès Ivoirien, réuni ce mardi 18 juin 2024, le Président Ivoirien, Alassane Ouattara, dans son discours sur l’état de la nation, s’est satisfait du bilan des

Côte d’Ivoire /Discours sur l’état de la nation : Un discours vide, ennuyeux, décevant…

Devant le Congrès Ivoirien, réuni ce mardi 18 juin 2024, le Président Ivoirien, Alassane Ouattara, dans son discours sur l’état de la nation, s’est satisfait du bilan des réalisations de son gouvernement. Un  discours qui de l’avis des parlementaires de l’opposition est ennuyeux et vide de solutions face aux préoccupations vitales des Ivoiriens.

Les Ivoiriens devront encore attendre et continuer à alimenter le débat, pour ce qui concerne l’annonce de la participation ou pas d’Alassane Ouattara à l’élection présidentielle de 2025, car, ce mardi 18 juin 2024, devant le Congrès du pays qui a mobilisé plus de 248 parlementaires, le Président Ivoirien n’a pas évoqué la question tant attendue mais , s’est plutôt appesanti sur les réalisations de son gouvernement et des perspectives à venir. Une gouvernance jugée satisfaisante à l’en croire mais, que l’opposition en chorus critique vigoureusement.

« Ce discours est à mon avis tout simplement décevant, car il n’apporte aucune solution concrète aux préoccupations et à la souffrance des Ivoiriens. Ce n’est rien que de l’autosatisfaction », a indiqué Georges Armand Ouegnin du groupe parlementaire PPA-CI, soutenu par Michel Gbagbo, député PPA-CI de Yopougon, qui conteste les chiffres avancés par le Chef de l’Etat Ivoirien dans son adresse.

« Je suis déçu. Je suis resté sur ma faim. Le Président a donné des chiffres dont je doute fortement, car nous avons d’autres sources qui ne vont pas dans ce sens », a laissé entendre le député de Yopougon.

Au PDCI-RDA, Maître Blessy Chrysostone, dira concernant le discours que : « C’était vide et ennuyeux », tandis que son homologue  Soumaïla Brédoumy, par ailleurs porte-parole du PDCI-RDA, sous fond d’ironie, affirme que : « Si on n’est pas en Côte d’Ivoire, on penserait que ce pays est un Eldorado ».

Pascal Affi N’guessan, le président du FPI dans le même sens que les parlementaires de l’opposition, exprime sa déception quant au contenu du discours qui ne propose pas de solutions concrètes aux problèmes qui assaillent la société ivoirienne.

« Un catalogue, exercice d’autosatisfaction, vision personnelle, enjolivée, flou coupable sur la vie chère qui touche nos concitoyens, davantage discours de politique générale de Premier ministre qu’une vision d’un Président. Déçu, évidemment mais au bout de 13 ans, je n’attendais rien ».

Mécontent de la qualité et du contenu du discours sur l’état de la nation, le journaliste ivoirien, Sylver André Konan, étaye que : « C’est le discours le plus vide du Président Alassane Ouattara depuis son arriver au pouvoir. (…) Aucune annonce majeure, aucune solution, aucune perspective. Il aurait pu attendre le 7 août pour faire cette déclaration ennuyeuse, alors qu’on sait déjà tout ce qu’il a dit ».

Faut-il rappeler que Alassane Ouattara est à son 4e Grand oral devant le Congrès Ivoirien, après ceux du 5 mars 2020, du19 mars 2022 et celui du 25 avril 2023.

Adingra OSSEI

Partager

Laisser une Réponse

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *